Comment rédiger un avis de décès ?

Prévenir les proches du départ d’un être cher est une étape incontournable, qui peut être difficile à gérer émotionnellement. C’est pourquoi les conseillers PFG sont là pour vous accompagner dans la rédaction du faire-part ainsi que dans sa diffusion.

Les usages à respecter pour rédiger un avis de décès

L’avis de décès doit communiquer efficacement toutes les informations pratiques relatives aux obsèques, en respectant un certain nombre de règles de présentation. Cette dernière se construit généralement en cinq parties :

  • La famille ou les proches en charge des obsèques et de l’annonce du décès : il est d’usage de commencer par le/la conjoint/e, puis les enfants ou petits-enfants, et enfin les autres membres de la famille et/ou l’entourage proche (amis, collègues).
  • Le défunt : les prénoms, nom et âge/date de naissance du défunt, le jour et lieu du décès sont à préciser. Vous pouvez aussi évoquer les circonstances du décès, si vous le souhaitez.
  • La cérémonie : la date, le lieu et l’heure de la cérémonie religieuse ou civile sont à indiquer. Il convient aussi de mentionner le lieu de crémation ou d'inhumation, le funérarium où repose le défunt dans l’attente des funérailles, la mise à disposition d’un livre de condoléances...
  • Les volontés spécifiques du défunt ou de la famille : les fleurs, les couronnes, les plaques, les dons à une association, la restriction à l’entourage proche…
  • Les remerciements : ils peuvent faire l'objet d'un avis séparé après les funérailles.

Au-delà de ces codes rédactionnels, vous pouvez personnaliser l’avis de décès afin qu’il soit le plus fidèle possible au défunt : photo, poème, texte ou tout autre élément autorisé par le support.

« Le contenu de l’annonce dépend avant tout des souhaits de la famille. Nous vous conseillons d’en parler entre vous pour que chacun soit en phase avec les mots choisis pour cette publication qui sera largement diffusée. » Pierre, conseiller PFG

 

Comment diffuser un avis de décès ?

Par courrier : l’avis de décès imprimé (faire-part de décès) peut être remis ou envoyé à la famille, aux amis et connaissances du défunt pour leur faire part de sa disparition et les convier aux obsèques.

En ligne : l’avis de décès peut être publié sur le site de PFG .

Dans la presse quotidienne nationale ou régionale : pour toucher des connaissances du défunt éloignées de votre famille et leur donner l’occasion de lui rendre un dernier hommage. Votre conseiller PFG rédigera l’avis de décès avec vous, et après validation, l’enverra aux journaux de votre choix pour parution à la date convenue.

Les tarifs de publication dépendent :

  • du journal
  • du format de l’avis et de sa taille
  • de la présence ou non d’une photo, d’un visuel d’illustration…

Votre conseiller PFG saura vous renseigner sur les conditions de la plupart des journaux, ainsi que sur leurs délais de publication.

Image
Modèles d’avis et de faire-part de décès

Notre service d’impression et de diffusion de faire-part de décès

PFG met à votre disposition de nombreux modèles de faire-part, avec différents formats et motifs (religieux ou laïques). Après avoir choisi le faire-part, votre conseiller PFG vous aidera à trouver le ton et les mots justes pour le rédiger. Une fois les faire-part imprimés, il ne vous restera plus qu’à les envoyer.

Nos dossiers conseils

Faire-part de décès

Modèles d'avis de décès

Annoncer un décès, que ce soit dans la presse ou sur un faire-part  adressé par courrier, ne s’improvise pas. Au-delà de l’émotion légitime que l’on peut ressentir, il existe des règles de pré…

Urgence décès : les démarches clés en cas de décès

Dans les instants qui suivent le décès d’un proche, nous sommes non seulement affectés par l’événement, mais aussi bien souvent démunis face aux nombreuses démarches à effectuer. Généralement soumi…

Obsèques : quelle cérémonie choisir

Lorsque survient le décès d’un proche, la question du type de cérémonie d’obsèques se pose. Différents hommages sont envisageables pour une inhumation ou une crémation, qu’ils soient laïques ou rel…