Pourquoi choisit-on la crémation ?

Image
choisir-cremation

Quelles sont les motivations des personnes qui choisissent la crémation plutôt que l’inhumation ? Et comment se déroule concrètement la cérémonie ?

Les raisons du choix de la crémation

La crémation, longtemps restée confidentielle en France, est de plus en plus choisie. Plus d’un tiers des français la préfère désormais à l’inhumation. Elle devrait même concerner une personne sur deux d’ici 2030 selon les dernières projections.

Les raisons évoquées sont à la fois :

  • écologique
  • sociologique (familles recomposées, mobilité géographique)
  • religieuse : changement de position de certaines autorités religieuses et perte d’influence de la sphère religieuse sur le temps des obsèques (obsèques civiles) par certains cultes.
  • économique (avec l’idée que le prix d’une crémation est inférieur à celui d’une inhumation, ce qui n’est pas systématique)
  • pratique (pas de concession à acquérir et pas de tombe à entretenir en cas de dispersion des cendres)
  • philosophique.

S’y ajoute une évolution du rapport à la mort, à la religion, un détachement grandissant vis-à-vis des lieux de recueillement.

 

Plus d’un tiers des Français choisit la crémation

Concrètement, comment se déroule la crémation ?

En France, les crémations sont effectuées dans des lieux dédiés – les crématoriums – équipés d’appareils assurant cette opération en moins de deux heures. Les protocoles en place garantissent la traçabilité et le recueil de l’intégralité des cendres. Elles sont ensuite déposées dans une urne funéraire, munie d’une plaque d’identification.

Si la famille n’a pas fait son choix quant à la destination des cendres, le crématorium pourra garder cette urne au maximum un an.

Des temps de recueillement avant, pendant et après la
crémation sont-ils prévus ?

Une cérémonie religieuse précédant la crémation peut être organisée dans un lieu de culte ou au sein même du crématorium en présence du cercueil. Une cérémonie civile au crématorium est également possible.

D’une durée de 30 à 45 minutes, elle se traduit généralement par :

  • un temps d’accueil avec l’installation du cercueil
  • une invitation au recueillement
  • des prises de parole et des pauses musicales
  • un dernier hommage auprès du cercueil avant la séparation
  • le départ du cercueil

Pendant le processus de crémation, les familles peuvent se rendre dans un salon d’attente du crématorium pour se recueillir. Elles peuvent également quitter le crématorium pour se retrouver dans un lieu plus neutre. Elles pourront revenir au crématorium récupérer l’urne funéraire à un moment choisi avec le conseiller funéraire PFG.

200

Le nombre de crématoriums en France ne cesse d’augmenter : d’une dizaine au début des années 80 à près de 200 en 2019.

Nos dossiers conseils

Différents types de monuments

Inhumation et crémation : quelles différences ?

En souscrivant à un contrat obsèques, en rédigeant ses dernières volontés ou en faisant face au décès d’un proche, on se retrouve dans la situation délicate de choisir entre l’inhumation et la crém…

Comment se déroule une cérémonie religieuse ?

Le deuil et la crémation

La crémation est aujourd’hui, en France, un choix fait par un nombre toujours croissant de personnes. Cependant et pour plusieurs raisons, la crémation peut entraîner certains problèmes pour l…

salle de cérémonie du crématorium de Valenton

Le crématorium

Le crématorium est le lieu où est réalisée la crémation des défunts. Il permet également de leur rendre un dernier hommage, laïc ou religieux, dans un espace de recueillement et de cérémonie ouvert…