Obsèques civiles : comment se déroule une cérémonie ?

Les familles qui ne souhaitent pas intégrer de rites ou de références religieuses pour les funérailles d’un proche peuvent opter pour une cérémonie civile. Ce type d’hommage civil concerne un tiers des obsèques en France et permet de personnaliser la cérémonie.

Les cérémonies civiles peuvent être organisées
au funérarium ou au crématorium

Selon les volontés et convictions du défunt, la cérémonie funéraire peut se dérouler en dehors d’un lieu de culte (église, temple, mosquée...), 6 jours maximum après le décès. En fonction du choix de la personne décédée ou de ses proches, l’hommage civil pourra être rendu au funérarium ou au crématorium. Il est également possible d’organiser le rassemblement au cimetière devant la sépulture.
Voir l’article « Comment préparer la cérémonie ? »

Le rôle du conseiller funéraire PFG est de vous accompagner pour organiser des obsèques civiles personnalisées

La cérémonie civile permet de personnaliser les obsèques

Les obsèques civiles peuvent être orchestrées par l’un de nos maîtres de cérémonie PFG. Un membre de la famille volontaire peut également se charger de la préparation de la cérémonie civile, aussi bien qu’une association ou un groupe cher au défunt (chorale, club sportif, communauté etc..). Le rôle du conseiller funéraire PFG est de vous accompagner pour organiser des obsèques personnalisées en fonction des goûts et valeurs du défunt : choix des textes, décoration florale, mise au point d’un itinéraire spécifique pour le convoi mais aussi des prestations artistiques (musiciens, chanteurs, artistes, vidéos) et un choix de morceaux de musiques de tous les styles.

Nous contacter

Appeler 24h24, 7j/7 au 3123

Demander un devis obsèques

Trouver l'agence la plus proche

Image

Quel est le déroulement d’une cérémonie civile ?

La cérémonie civile est en générale plus courte qu’une cérémonie religieuse et dure environ 30 à 45 minutes.

Bien que les cérémonies civiles personnalisées soient très différentes les unes des autres, il existe un certain nombre de temps forts récurrents :

  • un temps d’accueil : pour nommer la personne décédée et la situer par rapport aux participants ;
  • un temps d’évocation : pour retracer les grandes lignes de son existence, mettre en lumière ce qui l’animait, parler de ses goûts, de ses relations, de ses engagements, etc.
  • un temps pour écouter des musiques, lire des textes et des poèmes choisis par les proches. Il permet d’inscrire la mort du défunt dans une réflexion plus générale sur le sens de la vie humaine ;
  • un geste d’adieu : pour redire l’affection et signifier la séparation ;
  • une conclusion : pour indiquer aux participants ce qu’ils doivent faire.
    Par exemple, présenter leurs condoléances à la famille ou aux proches, signer un registre…

Le conseil PFG

Aujourd'hui, les possibilités de personnalisation sont immenses et le conseiller funéraire a les moyens de trouver des solutions sur mesure pour organiser une cérémonie qui rappellera qui était le défunt et ce qu’il aimait.

Nos dossiers conseils

Ceremonies-personnalisees

Des cérémonies personnalisées

Simple, élaborée, religieuse ou laïque, toutes les cérémonies sont aujourd'hui envisageables. Une liberté fondamentale qui permet de prévoir des obsèques personnalisées qui resteront dans les mémoi…

le lieu de mémoire

Le rôle de la sépulture en tant que lieu du souvenir

Dernière demeure du défunt, la sépulture est un lieu très symbolique et chargé d’émotions. C’est un endroit de souvenir et de recueillement, un trait d’union entre les disparus et les vivants.

suicide d'un proche

Après les obsèques, comment faire vivre la mémoire du défunt ?

Pour prolonger l’hommage rendu à un être cher après les obsèques, chacun peut en fonction de ses convictions organiser des temps de recueillement: cérémonies civiles ou religieuses, réunion de fami…