Le rôle de la sépulture en tant que lieu du souvenir

Image
le lieu de mémoire

Dernière demeure du défunt, la sépulture est un lieu très symbolique et chargé d’émotions. C’est un endroit de souvenir et de recueillement, un trait d’union entre les disparus et les vivants.

Qu’est-ce qu’une sépulture?

La sépulture est l’endroit où est inhumé le corps du défunt ou l’urne contenant ses cendres.  

Dans le cas d’une inhumation : la sépulture est obligatoire et délimitée par la concession. Le cercueil du défunt peut être inhumé directement en pleine terre ou dans un caveau. Cela fait partie des décisions à prendre dès l’organisation des obsèques avec votre conseiller funéraire PFG.

Dans le cas d’une crémation : la sépulture permet de conserver un lieu de recueillement, ce qui n’est pas le cas si les cendres sont dispersées. 

Sont alors possibles :

  • l'inhumation en sépulture traditionnelle : l’urne est inhumée en pleine terre ou dans un caveau familial existant ou scellée sur un monument funéraire familial
  • le columbarium (espace collectif avec des cases abritant des urnes)
  • le cavurne (sépulture individuelle)
  • le monument mixte

Dans le langage courant, la sépulture est souvent assimilée au monument funéraire (ou cinéraire) alors que ce dernier est en fait la partie visible et décorative de la sépulture.
 

Image
rose sur pierre tombale

La sépulture, le lieu du souvenir

La sépulture est le lieu de recueillement clairement identifiable pour la famille et les proches. Elle porte en elle une trace mémorielle et durable du corps du défunt, et plus largement, de son existence même.

Elle est de fait importante dans le processus de deuil et permet de garder un contact, même distant, avec les êtres qui nous ont quittés. C’est un lieu où se cultive le souvenir de l’autre, où la souffrance initiale de la perte est peu à peu remplacée par un certain apaisement. Elle perpétue ainsi une relation intime avec le défunt. En cela, la sépulture peut être un lieu thérapeutique du souvenir.

Elle est aussi une forte évocation de la personne grâce au monument funéraire (ou cinéraire) qui aura été choisi, soit par le défunt lui-même, soit par la famille.

Dans le cas d’une crémation, quand les cendres sont dispersées dans la nature, au pied d’un arbre, dans le lit d’une rivière, le lieu choisi pourra jouer ce rôle évocateur essentiel et servir de repère symbolique aux vivants…Ce n’est toutefois pas un lieu dédié. Lorsque les proches voudront se recueillir, la nature du lieu aura pu changer au cours du temps, être aménagée, moins paisible…

Ainsi la sépulture s’apparente-t-elle à un sanctuaire que chacun s’approprie à sa manière, où se cristallisent souvenirs, pensées et émotions.

« C’est un lieu où se cultive le souvenir de l’autre, où la souffrance initiale de la perte est peu à peu remplacée par un certain apaisement. »

 

Le conseil PFG

« Dans le cas d’une crémation, l’idée que toute la famille ne pourra plus être réunie, est très commune. Or, des solutions existent pour concilier ces deux choix et conserver un lieu de mémoire et de recueillement pour les descendants. Une urne cinéraire peut ainsi être inhumée dans un monument mixte pour l’inhumation et la crémation. »

Nos dossiers conseils

mort-frere-soeur

Le guide des étapes du deuil

Le deuil est une expérience personnelle, pour laquelle il est difficile de donner des repères précis. Cela dépend bien sûr de la relation que vous entreteniez avec la personne, des circonstances de…

Comment personnaliser une tombe ou un monument funéraire

Comment personnaliser une tombe ou un monument funéraires

Que ce soit en choisissant la forme, la couleur du granit ou en ajoutant des éléments décoratifs, votre conseiller PFG s’adapte à vos souhaits et à votre budget en vous proposant des solutions pour…

Les démarches administratives à effectuer

Après les obsèques d’un proche, les nombreuses démarches administratives à entreprendre peuvent être perçues comme fastidieuses. PFG reste à vos côtés si vous le souhaitez.